Les maladies courantes chez le cobaye

Les maladies courantes chez le cobaye

Malheureusement, le cochon d’Inde est un être fragile. Il peut être, de temps en temps, sujet à de petites maladies. Il est important, dès les premiers signes de fatigue de la part de votre cobaye de tout de suite identifier le problème. Bien sûr, il est impératif de consulter un vétérinaire spécialisé NAC. Lorsque l’on possède un animal, on prend aussi en compte le fait de l’amener chez le vétérinaire. Même si les tarifs sont vite exorbitant, il faut assumer.

Les principaux symptômes signe de maladie chez le cobaye sont visibles très rapidement. On remarque une grosse fatigue, avec des difficultés à se mouvoir, boire ou encore manger. Dès que ses premiers signes apparaissent, il faut effectuer un diagnostic.

Les dents trop longues

Malocclusion dentaire
Malocclusion dentaire

Les dents trop longues est l’une des principale maladie chez le cobaye. En effet, le cochon d’Inde à besoin d’énormément ronger pour user ses dents. Lorsque ce n’est pas le cas, ses dents poussent jusqu’à lui faire extrêmement mal pour manger. Non traité à temps, cela peut être fatal pour votre petit protégé. Pour remédier à ce problème, prenez rendez-vous chez un vétérinaire NAC proche de chez vous qui lui limera/coupera le surplus. Après “l’acte” effectué par votre vétérinaire NAC, pendant quelques jours, donnez une dose de vitamine C supérieure à l’habituel. De plus, il faut surveiller son état pour pouvoir identifier s’il y a d’autres problèmes.

Les parasites

Gale
Gale

Après le problème de dents, celui des parasites constitue lui aussi l’une des principale maladie chez le cobaye. Parmi ses parasites, on différencie les poux, la teigne, la gale ainsi que les puces. Les symptômes sont eux aussi très faciles à remarquer. Si votre cobaye se gratte plus que d’habitude, à des croûtes ou se gratte même jusqu’au sang, il peut être porteur d’un des 4 parasites cités plus haut. La gale pouvant se transmettre du cochon d’Inde à l’Homme, il est recommandé de manipuler avec des gants votre cochon d’Inde dès l’apparition des symptômes. Il est important de traiter rapidement le problème pour éviter trop de souffrance à votre protégé ainsi qu’éviter les risques de transmission. De plus, isoler votre cobaye des autres pour éviter la transmission du parasite. Après une petite visite, votre vétérinaire NAC vous fournira des produits nettoyants pour votre cobaye.

Les maladies respiratoires

Rhume
Rhume

Enfin, plus compliqué à déceler, les maladies respiratoires sont présentes chez le cochon d’Inde. Néanmoins, ses dernières sont beaucoup plus difficiles à reconnaître. Tout d’abord, si votre cochon d’Inde éternue beaucoup, qu’il a le nez et les yeux qui coulent, il se pourrait qu’il est un rhume. En attendant la consultation chez le vétérinaire, nettoyer les yeux de votre cochon d’Inde avec du sérum physiologique. Ensuite, réchauffez le avec des couvertures chaudes. Enfin, augmenter sa dose de vitamine C pour l’aider à avoir plus de forces.

En plus du rhume, votre cochon d’Inde peut contracter d’autres maladies respiratoires. Le principal signe est celui de l’éternuement. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire pour obtenir des conseils et un rendez vous. Pris à temps, vous pourrez sauver la vie de votre cochon d’Inde.

Pour d’autres conseils, cliquez ici !